écritoire

 galerie

 liens

 

 
 
 

Tous (49)lexique (49) lexique (49)








A    B    C    D    E    F    G    H    I    J    K    L    M    N

  O    P    Q    R    S    T    U    V    W    X    Y    Z    Ω


2 Réponse(s)
 
IconoclasteA. HIST. RELIG
1. (Celui) qui est partisan de l'iconoclasme. « Les prêtres avoient rassemblé au collège de l'orthodoxie, la plus belle bibliothèque du monde (...). Ce collège fut dévasté par les empereurs iconoclastes » (CHATEAUBR., Génie, t. 2, 1803, p. 10).
2. P. ext.
a) (Celui) qui, pour des motifs de pureté religieuse, proscrit le culte des images, la représentation plastique du divin.
b) (Celui) qui, par haine religieuse, détruit ou profane des objets ou des édifices sacrés.

B. Au fig. (Personne) qui s'oppose à toute tradition (d'ordre littéraire, artistique, politique ou autre), qui se livre à des destructions gratuites, sous prétexte de modernisme.

Étymol. et Hist. Composé du gr. « icône » et d'un dér. de « briser »
 
InfatuerA. Emploi trans
1. Vx et littér. Séduire. Au passif. Épris.
2. Gonfler d'orgueil et de sottes prétentions. « Ce succès, loin de l'infatuer, allait devenir un jeu qui serait au jeu ce que la pêche à la ligne est au travail de la ville » (COCTEAU, Enf. terr., 1929, p. 73).
B. Emploi pronom. Afficher une trop haute opinion de soi. « c'est qu'à force de se confondre avec la divinité, il arrive que l'humanité s'infatue jusqu'à la folie » (QUINET, All. et Ital., 1836, p. 121).

Étymol. et Hist. Empr. au lat. infatuare « rendre sot, déraisonnable ».

Rem. Adj. 1) infatué de soi-même. Qui affiche une satisfaction sottement prétentieuse pour ce qu'il croit être ou croit pouvoir faire. « C'était un homme infatué de lui-même, qui se croyait tout permis et qui se moquait de tout le monde » (DELÉCLUZE, Journal, 1824, p. 21).
2) Infatué de qqc. Engoué, entiché de. « Le médecin qui n'a pas conscience de son ignorance sera nécessairement orgueilleux et infatué de son faux savoir; il sera audacieux dans sa pratique et traitera ses malades suivant son inspiration personnelle, c'est-à-dire suivant toutes les fantaisies qui lui passeront par la tête » (C. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p. 48)

Der. Infatuation : Satisfaction excessive, admiration ridicule qu'une personne éprouve pour ce qu'elle croit être, pour la valeur qu'elle attribue à ce qu'elle fait. P. ext. Excessive prétention.
 

 
 
ce site a été construit avec npds, optimisé pour un affichage de 1280 sous firefox